FAQ

Les réponses aux questions que vous vous posez

Puis-je offrir une séance de shiatsu à quelqu’un ?

Oui. Le mieux étant tout de même de connaître la teneur de la proposition que vous vous apprêtez à offrir et donc, d’être déjà venu profiter d’une séance.
Comment puis-je procéder ?
Je n’édite pas de bon cadeau. Le plus simple est encore de confectionner avec amour une jolie enveloppe contenant le règlement de la séance en y précisant mes coordonnées et l’objet de votre présent. Ainsi, la personne prendra le rendez-vous lorsque cela lui conviendra et ne se sentira pas obligée de venir. Si le règlement est en espèce, elle pourra même échanger !!!

Qui suis-je ?

Pour en savoir un peu plus sur mon parcours, consultez cette page…

Qu’est-ce que le shiatsu ?

Pratique moderne reposant sur des pratiques et connaissances ancestrales en énergétique orientale, le shiatsu nous vient du japon. Les praticiens en techniques corporelles du début du siècle dernier ont par l’une des spécificités du peuple japonais, simplifié l’application pratique de techniques de toucher dans la relations aux concepts de la Médecine Traditionnelle Chinoise MTC.

Le praticien de shiatsu procède par diverses pressions sur le corps et en particulier sur les méridiens, ainsi qu’à des mobilisations visant à dynamiser les capacités de l’organisme à se réguler pour le maintient de la santé.

Je ne veux pas communiquer mes revenus, comment fait-on ?

C’est assez simple, pour préserver la discrétion sur vos revenus, il vous suffit d’accepter le tarif le plus élevé sur la grille de tarif consultable ici…
Sinon, vous avez la possibilité de masquer le détail de vos revenus sur la première page de votre avis d’imposition en laissant bien lisibles vos coordonnées ainsi que la ligne mentionnant le niveau d’imposition nette.

Pourquoi ce mode de facturation ?

Le choix adopté depuis ma formation de proposer des séances d’environ 1h30 est celui qui me semble le mieux approprié pour vous proposer les meilleurs soins possibles.
En comparant le tarif de base de cette séance à ceux des praticiens ou établissements proposant des séances de 1h00, vous constaterez :
– que la différence est ridicule lorsqu’il est plus élevé voire négative dans certains cas ;
– ceci vérifie bien qu’il « y a moins bien mais c’est plus cher ! » ;
– que seuls des établissements offrant des séances de 1h00, le plus souvent effectuée par des débutants sous-payés comme certains SPA, vous la vendent à 90€ ;
– que ceci pourrait être un tarif correspondant à un seuil de rentabilité acceptable pour un professionnel en libéral (taxé à 47% en plus des frais fixes) = 60€/h ;
– qu’un tel tarif ciblerait une patientèle qui peut se permettre cette dépense pour sa santé…
– en poussant vos recherches du côté de l’Océan Pacifique, vous constaterez que c’est une pratique courante de tarifer ce type de prestations en fonction des revenus.

Ce mode de facturation me permet d’atteindre un prix moyen entre 75 et 80€ depuis que je l’ai mis en place en 2009. Il me permet de continuer à recevoir des personnes dont les revenus se trouvent sous le seuil de pauvreté en ne bénéficiant que des minimas sociaux, tout comme des « grands patrons », des stars du football ou des multi-millionnaires si ils le souhaitent.

Quelle est la différence entre le shiatsu et le massage ?

Ce qui définit un massage est une action des mains sur la peau et à travers elle, les tissus sous-jacents.
Le shiatsu est bien une action des mains, étymologiquement [pression de la main], cette pression s’exerce sur le vêtement le long des trajets des méridiens (canaux de l’énergie) et visent à l’harmonisation de l’énergie. Elle peut s’accompagner de mobilisations.

Le Shiatsu remplace-t-il l’ostéopathie ?

Le shiatsu est une discipline à part entière qui ne s’oppose pas à d’autres pratiques et vient compléter les propositions de soins. On doit rechercher la pratique, et le praticien qui convient à nos déséquilibres du moment. Ainsi, il est possible d’avoir un jour, plutôt besoin des soins d’un ostéopathe, un autre jour plutôt besoin de ceux d’un acupuncteur, ou encore de ceux d’un praticien de shiatsu. Quand pour des troubles chroniques, on a déjà essayé plusieurs séances d’une pratique, et que les résultats se font attendre ou ne durent pas, on peut alors peut-être essayé de voir quelqu’un d’une autre pratique ou un autre praticien de lamême pratique. Toutefois, certains troubles nécessitent un travail dans la durée, parlez-en avec votre praticien.
En effet, chaque pratique a ses limites et chaque praticien a ses limites également.
Le shiatsu ne remplace donc pas l’ostéopathie, en revanche de praticiens de ces pratiques comme d’autres encore, peuvent travailler ensemble.

COMMENT SE DÉROULE UNE SÉANCE DE SHIATSU ?

On me demande souvent comment se passe une séance de shiatsu alors voici comment ce peut être chez moi.

Étape 1 : on se dit « bonjour « en se saluant comme de coutume par ici, avec une poignée de mains.

Étape 2 : s’en suit un entretien qui peut durer aussi longtemps que nécessaire (surtout à votre première visite). Ceci nous permet de cerner votre demande, votre état général, vos antécédents et d’éventuelles précautions à la pratique du shiatsu.

Étape 3 : Vous vous installés sur un futon (tapis) ou une table plutôt basse pour ceux d’entre vous qui ne peuvent s’installer au sol ou s’en relever. Dès ce moment, un vêtement souple permettant le mouvement est préférable et, s’il est en fibres naturelles c’est encore mieux !

Étape 4 : Le praticien procède à un bilan énergétique au toucher, debout puis, sur les zones du ventre et/ou du dos (pour les femmes enceintes par exemple)

Étape 5 : Puis s’en suit un travail fait de pressions et de mobilisations sur les méridiens qui au bilan sont apparus les plus Kio (faibles) et les plus gitsu (en excès).

Étape 6 : La séance touche à sa fin et le praticien est parfois en mesure de vous indiquer quelques conseils visant tout comme la séance que vous venez de vivre, à l’harmonisation énergétique. Il peut aussi vous proposer des exercices pour poursuivre le travail d’harmonisation chez vous.
Étape 7 : à la fin de la séance, soit vous convenez d’un prochain rendez-vous , soit vous décidez de reprendre contact lorsque vous le souhaiterez et, sans oublier de régler la séance, vous pourrez alors vous diriger vers la sortie en saluant comme à l’accoutumée votre praticien qui vous précède et vous salue également.

En conclusion, vous aurez appris sur cette page, que le shiatsu peut exister dans la courtoisie et que vous participez comme acteur principal à l’harmonisation de votre énergie pour votre santé et un mieux-être.